Avez-vous déjà grimacé lorsque votre chien se comporte mal dans un parc pour chiens ? Si l’idéal est de posséder un chien parfaitement dressé, il n’est pas toujours facile d’en arriver là. Mais le fait que vous soyez déterminé à dresser votre chien signifie que vous êtes sur la bonne voie. Ne laissez pas les erreurs mineures ou courantes de dressage de chiens vous décourager.

Examinons quelques-unes des erreurs de dressage les plus courantes et ce que vous pouvez faire pour les atténuer.

Manque de patience


Le dressage d’un chien prend du temps, et chaque chien apprend à son rythme. Ne soyez pas frustré ou stressé parce que votre chien met trop de temps à comprendre quelque chose. Non seulement cela ne fera qu’empirer les choses, mais le chien sera très probablement stressé lui aussi.

Si le chien a du mal à maîtriser quelque chose, vous devez vous demander si ce n’est pas le bon moment pour cet entraînement spécifique. Vous avez peut-être prolongé la séance trop longtemps. Il est bon de garder la séance courte (10-15) minutes et de toujours la terminer de manière positive.

Vous pouvez également diviser les séances d’entraînement en plusieurs parties, chacune étant effectuée séparément.

Ne pas corriger ou récompenser immédiatement


Le dresseur utilise un cliqueur et des friandises pour récompenser le chien pendant la formation. Récompensez immédiatement les bons comportements pour renforcer les bonnes habitudes et éviter les erreurs courantes de dressage des chiens.

Les chiens ne sont pas dotés de la même notion du temps que les êtres humains. Un comportement négatif ou positif doit être reconnu immédiatement, sinon vous ne ferez qu’embrouiller l’animal.

Si le chien fait quelque chose de vilain et que vous décidez d’abord d’aller répondre à la sonnerie du téléphone ou de la porte, puis de rentrer dix minutes plus tard pour le gronder, l’animal ne saura pas pourquoi il est puni.

Encourager involontairement les mauvaises habitudes


Si vous caressez ou touchez un chien qui saute, vous récompensez cette action, lui apprenant ainsi que le fait de sauter pour attirer l’attention a une récompense. De même, si vous cédez à la mendicité à table, vous faites de la mendicité une habitude.

Encourager le chien à aboyer contre des étrangers ou des chats, puis punir ce même comportement plus tard dans la vie lorsqu’il poursuit votre nouveau chaton ou aboie contre le facteur n’a aucun sens.

Ne pas établir de routine


Les chiens adorent la routine. Lorsqu’ils connaissent les heures de jeu, de promenade, de repas et de sommeil, cela crée un niveau de confiance qui permet une anticipation saine et minimise le stress. Les chiens sont des animaux très intelligents qui perçoivent rapidement de nombreux signaux. Certains ne sont pas forcément très importants, ce qui entraîne une certaine confusion et des problèmes plus tard au cours du dressage.

Lors du dressage d’un chiot, il est essentiel d’établir un calendrier fiable pour les jeux, les promenades et l’alimentation. Quelle que soit la routine que vous établissez, essayez de vous y tenir, car cela inspire confiance à votre chiot. Cela facilite également la transition vers l’âge adulte.

Ne pas reconnaître quand votre chien est anxieux ou effrayé


Apprenez à repérer les signes de fatigue, d’anxiété ou de peur chez votre chien et arrêtez immédiatement la séance de dressage. Les oreilles aplaties, le fait de se lécher les babines et de se recroqueviller la queue entre les pattes sont des signes courants d’anxiété ou de peur chez le chien.

Éviter les erreurs de dressage de chiens


Enfin, ne dressez jamais un chien lorsque vous êtes de mauvaise humeur ou fatigué. La patience de l’homme a tendance à s’émousser lorsqu’il est fatigué ou grincheux, et vous risquez davantage de vous mettre en colère contre le chien parce qu’il n’a pas réussi du premier coup. Pour dresser votre chien de manière professionnelle, vous pouvez acquérir des compétences en suivant des cours de dressage de chiens disponibles en ligne. Ces cours sont très utiles pour communiquer avec votre animal.

Partager :