Se mettre sur le bon côté d’un chien peut sembler aussi facile que d’avoir une poche pleine de friandises et de connaître le truc pour bien se frotter le ventre, mais nos amis à quatre pattes ne sont pas toujours faciles à satisfaire. Ils sont prompts à juger le caractère d’une personne et il y a des gens qu’ils n’aiment tout simplement pas.

Il peut s’agir d’une personne précise de la famille du chien, d’un ami de son propriétaire ou d’une personne rencontrée au hasard dans la rue – mais les chiens savent reconnaître un ennemi lorsqu’ils en voient un. Ils peuvent grogner si la personne s’approche ou simplement tourner la queue et disparaître. Cela semble aléatoire, mais ce n’est pas aussi mystérieux que vous le pensez. Voici quelques raisons pour lesquelles votre chien n’aime pas certaines personnes.

1 – Le ton de la voix

Les chiens ne parlent peut-être pas couramment votre langue, mais ils sont experts dans l’art de capter le ton de la voix. Une étude scientifique publiée en 2016 a montré que le cerveau des chiens réagit en fonction du ton de la voix de la personne qui leur parle.

Dans cette étude, les centres de récompense dans le cerveau des chiens s’activaient lorsque la personne utilisait une voix aiguë et joyeuse. Les chiens étaient heureux de saluer la personne à la voix joyeuse, mais ils réagissaient négativement ou ignoraient les personnes qui parlaient avec des voix graves ou en colère.

2- Le langage corporel

Pendant que votre chien évalue le ton de la voix d’une personne, il observe également son langage corporel. Les chiens dépendent du langage corporel pour aider à combler les lacunes de la communication. Le problème se pose lorsque l’on compare la façon dont les humains perçoivent certains mouvements du corps à la façon dont les chiens interprètent ces mêmes signes.

Le contact visuel, par exemple, a une signification différente selon les espèces. Entre humains, une personne qui n’établit pas de contact visuel direct est perçue comme sournoise, mensongère ou suspecte. Dans le monde des chiens, cependant, le contact visuel direct est impoli et même menaçant. Donner des « yeux doux », ou regarder légèrement sur le côté, est un signe de respect ou de déférence. Se pencher sur le chien, faire des gestes amples avec les bras, des mouvements erratiques, et forcer un chien à l’embrasser sont autant de mauvais mouvements corporels que les chiens n’apprécient pas.

3 – Comment quelqu’un interagit avec d’autres personnes

Un psychologue comparatif de l’université de Kyoto a réalisé une étude pour déterminer si certains animaux sont capables de faire des évaluations sociales de la même manière que les humains. Il voulait savoir si les chiens pouvaient dire quand une personne était grossière avec une autre et si cette connaissance pouvait affecter leur opinion de la personne.

Il a fait un test dans lequel un chien a regardé son maître lutter pour ouvrir un récipient. Le propriétaire a alors demandé de l’aide à une autre personne. Parfois la personne aidait, parfois elle refusait. Après chaque interaction, le chien avait le choix d’accepter l’attention de l’autre personne ou de l’ignorer. Lorsque la personne refusait d’aider le propriétaire du chien, ce dernier était plus susceptible de montrer des signes de désaffection envers la personne impolie. L’étude montre que si une personne dans votre vie est régulièrement grossière avec vous, votre chien décidera lui-même qu’il ne l’aime pas. Les chiens sont des propriétaires d’équipe jusqu’au bout !

4 – L’odeur

Tout le monde sait que l’odorat d’un chien est incroyablement puissant. La première chose qu’ils font lorsqu’on leur présente un nouveau chien ou une nouvelle personne, c’est de leur donner une bonne renifle. S’ils aiment ce qu’ils sentent et que l’interaction se passe bien – BAM, les meilleurs amis pour la vie. Mais s’ils sentent quelque chose d’intimidant, de déroutant ou de carrément répugnant, ils suivront leur nez pour mieux sentir.

Les chiens qui n’aiment pas les autres chiens évitent souvent les personnes qui sentent les canines inconnues. Les autres odeurs que les chiens n’aiment généralement pas sont les agrumes, le vinaigre, les boules de naphtaline et l’alcool à friction.

5 – Traumatisme passé

Les chiens de sauvetage ayant des antécédents d’abus et d’abandon n’oublient pas leurs expériences traumatisantes. Même lorsqu’ils vont de l’avant et sont adoptés par des familles aimantes, les souffrances qu’ils ont endurées leur resteront souvent. Dans certains cas, ils développent des craintes et de la méfiance envers les personnes qui leur rappellent leur passé difficile.

Si une secouriste se recroqueville régulièrement sur des hommes adultes mais se tourne vers des femmes pour se réconforter, il y a de fortes chances qu’elles aient déjà été victimes d’abus de la part d’un homme. Le sexe, la couleur des cheveux, la taille, la race, l’apparence générale – le chien peut réagir négativement à toute personne qui lui rappelle son passé douloureux.

L’article « 5 raisons pour lesquelles les chiens n’aiment pas certaines personnes » est d’abord paru dans Petohaku. La copie d’articles entiers enfreint les lois sur le droit d’auteur. Vous ne le savez peut-être pas, mais tous ces articles ont été cédés, contractés et payés, et ne sont donc pas considérés comme relevant du domaine public. Cependant, nous apprécions que vous aimiez l’article et nous serions ravis que vous continuiez à ne partager que le premier paragraphe d’un article, puis à créer un lien vers le reste de l’article sur Petohaku.com.