L’arrivée d’un nouveau chiot est une expérience passionnante, mais elle s’accompagne également de nombreux changements dans votre routine. Vos horaires de travail et votre vie sociale doivent être adaptés aux besoins de votre chiot. Les chiots ont besoin de compagnie, d’exercice et de beaucoup d’interaction. De plus, ils ne peuvent pas se retenir très longtemps. Alors, combien de temps peut-on laisser un chiot seul ? Si vous travaillez à temps plein et que vous avez un chiot, vous aurez besoin d’aide, surtout au cours des trois premiers mois de sa vie. Envisagez d’engager un gardien d’animaux ou un prestataire de services de garde à domicile pour une prise en charge sans souci.

Cependant, vous n’avez pas besoin d’être avec votre chiot à chaque instant. Le laisser seul à la maison pendant des périodes sûres n’est ni mauvais ni dangereux ; en fait, il est important qu’il s’habitue à une certaine séparation avec vous. Découvrez ce que vous devez prendre en compte lorsque vous laissez un chiot seul à la maison, et à quel âge vous pouvez le faire.

Combien de temps votre chiot peut-il ” se retenir ” ?


Les chiens adultes ont généralement besoin de faire pipi entre trois et cinq fois par jour. Mais les chiots ont besoin de pauses beaucoup plus fréquentes !

En général, les chiots peuvent se retenir pendant une heure par mois d’âge (un chiot de trois mois peut donc attendre trois heures pour faire pipi). Voici des limites de temps courantes pour des chiots d’âges différents :

  • 8-10 semaines : Une heure ou moins. Les chiots de cet âge ne peuvent tout simplement pas retenir leur urine pendant plus d’une heure, et même ce délai est parfois excessif ! Vous pouvez commencer l’apprentissage de la cage à cet âge, mais vous ne pouvez pas laisser un jeune chiot dans une cage pendant de longues périodes ; il mouillera son lit (beaucoup !).
  • 10-12 semaines : La capacité de la vessie augmente, mais à ce stade, la plupart des chiots ne peuvent pas se retenir plus de deux heures.
  • 3-6 mois : À ce stade, considérez la règle d’une heure par mois. Les chiots de trois mois peuvent attendre trois heures, les chiots de quatre mois quatre heures, et ainsi de suite.
  • Après 6 mois : Un chiot plus âgé, comme la plupart des chiens adultes, peut attendre jusqu’à six heures. Si vous n’avez pas de porte pour chien, assurez-vous de faire un saut à la maison à l’heure du déjeuner ou demandez à votre pet sitter de vous rendre visite si vous n’êtes pas en mesure de le faire.
  • Bien entendu, les estimations ci-dessus peuvent varier en fonction de la taille, de la santé et des habitudes du chiot. Mais tout chien contraint de retenir son urine trop longtemps court le risque d’une infection urinaire, de calculs ou de cristaux. De plus, retenir son urine trop longtemps est tout simplement inconfortable et peut entraîner des accidents.

Combien de temps peut-on laisser un chiot seul dans une cage ?


L’apprentissage de la cage est important, mais commencez doucement. Présentez la cage à votre chien la première fois avec des friandises, et ne l’enfermez pas. Laissez-le jouer à l’intérieur et à proximité de la cage. Ensuite, passez progressivement à des intervalles de 10 à 15 minutes dans la cage, en vous en tenant à ces courtes périodes jusqu’à ce que votre chien se soit adapté.

Lorsque votre chiot peut tolérer des périodes plus courtes, laissez-le dans sa cage pendant des périodes de plus en plus longues. Votre chien finira par s’y sentir à l’aise.

Il est préférable d’être à la maison lors du premier apprentissage de la cage ; ne laissez pas un jeune chien seul dans une cage pendant toute la journée de travail. Veillez à donner à votre nouveau compagnon beaucoup d’attention et d’amour lorsqu’il n’est pas enfermé.

Durée quotidienne maximale recommandée dans une cage, par âge :

  • 8 à 10 semaines : 30-60 minutes
  • 11-14 semaines : 1-3 heures
  • 15-16 semaines : 3-4 heures
  • 17+ semaines : 4-5 heures (mais n’y recourez pas souvent !)


Au fur et à mesure que votre chien vieillit, vous pouvez le garder dans la cage pendant de plus longues périodes. Mais n’oubliez pas qu’il s’agit toujours d’une solution à court terme. Il est important que votre chien fasse beaucoup d’exercice et ait des interactions humaines.

Protégez votre maison contre les chiots


Même si vous êtes souvent à la maison avec votre chiot, il est important de préparer votre maison pour ces petites pattes occupées et ce nez (et cette bouche) curieux. Les parents d’animaux qui préparent soigneusement leur maison à accueillir leur chiot signalent moins de problèmes à la maison !

Pour les heures où votre chiot est seul, pensez à créer une “zone chiot”. Choisissez un endroit sûr de votre maison, qu’il s’agisse de l’ensemble du salon, d’une chambre ou d’une petite partie de la cuisine. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Une cage si vous voulez le dresser.
  • Des barrières pour bébé ! C’est un choix amusant et indépendant si votre chien n’est pas un sauteur. Si c’est le cas, vous aurez besoin de quelque chose…
  • Des articles douillets, comme vos vieilles chemises.
  • Au moins un lit. Ou bien, vous aurez besoin d’un lit résistant aux mâchoires. Pour d’autres options destinées aux mâcheurs agressifs, consultez les lits indestructibles pour chiens.


Combien de temps peut-on laisser un chiot seul ?


Combien de temps pouvez-vous laisser votre chiot seul avec un jouet à mâcher ? Vérifiez d’abord le type de jouet. Évitez de laisser votre chiot seul avec du cuir brut, des bâtons ou tout autre jouet à mâcher qui pourrait se briser, car des morceaux pourraient se loger dans sa gorge. Voici quelques exemples de distractions sûres pour les chiots :

Les jouets sont un classique : remplissez-les de friandises ou de beurre de cacahuète. Mettez-les au congélateur pour un défi !
La grande version du distributeur de friandises est populaire auprès des chiens de notre bureau.
sont parfaits pour les chiens intelligents.
Les amateurs de bricolage peuvent construire leurs propres jouets puzzle.
Le Petcube est un accessoire amusant qui vous permet de regarder et de communiquer avec votre chiot à distance grâce à une caméra et un système audio bidirectionnel. Ce modèle est également un distributeur de friandises.


Si votre chien reste seul trop longtemps, peu importe le nombre de jouets qu’il a, il peut souffrir d’anxiété de séparation. Un chiot a certainement besoin de compagnie, de temps de jeu et de pauses pipi et caca pendant la journée de travail, alors assurez-vous de le prévoir.

Combien de temps pouvez-vous laisser un chiot seul ? La bonne quantité d’exercice est essentielle
Outre les pauses pipi, votre chiot a besoin de beaucoup d’activité physique pendant la journée. L’exercice l’aide à

  • rester en bonne santé
  • à digérer ses repas
  • Stimuler son esprit
  • brûler des calories
  • éviter l’ennui (et les comportements destructeurs induits par l’ennui)
  • Éviter l’angoisse de la séparation


Les besoins individuels en matière d’exercice varient en fonction de la race ou du mélange de races de votre chien. Les chiens de troupeau et les chiens sportifs ont souvent besoin d’une activité plus intense, tandis que les races à faible niveau d’énergie peuvent se contenter de moins, selon cet article de The Bark. Mais tous les chiots ont besoin de dépenser leur énergie, qu’il s’agisse d’un border collie, d’un basset ou d’un labrador.

Avant de laisser votre chiot seul pendant un certain temps, assurez-vous qu’il a droit à une promenade rapide ou à une séance de jeu d’au moins 20 minutes. Ensuite, une promenade à la mi-journée (avec vous ou un promeneur de chiens) lui permettra d’interrompre sa journée.

Outre l’exercice dont un chien a besoin chaque jour, l’activité mentale est importante pour que les chiots restent en bonne santé, heureux et bien élevés. Les chiots et les jeunes chiens ont besoin de plus d’enrichissement que les adultes. Sans cela, ils risquent de s’ennuyer, voire de devenir destructeurs, lorsqu’ils sont laissés seuls.

Pour un maximum de bonheur pour vous et votre animal, offrez-leur des possibilités d’enrichissement lorsque vous êtes à la maison et des choses à faire lorsque vous êtes en déplacement. Qu’il s’agisse d’une séance de dressage, d’une promenade passionnante dans le quartier, d’un casse-tête ou d’une partie de jeux d’intérieur, les activités d’enrichissement aident votre chien à rester en bonne santé. Elles permettent également d’équilibrer le temps que votre chien passe seul.

Laisser un chiot seul : L’essentiel


Combien de temps pouvez-vous laisser votre chiot seul ? Au cours des six premiers mois de leur vie, les chiots ont besoin de beaucoup d’attention, de soins et d’exercice. Les chiots de moins de 10 semaines ne sont pas capables de retenir leur urine pendant plus d’une heure, et ce n’est qu’à l’âge de six mois qu’ils peuvent attendre jusqu’à six heures pour aller aux toilettes.

Les chiots sont des animaux sociaux. Vous leur manquerez en votre absence et ils sont enclins à des comportements destructeurs ou à des aboiements excessifs s’ils se sentent seuls. Le dressage à la cage est utile, tout comme la création d’une ” zone chiot ” et la fourniture à votre chiot de beaucoup d’exercice, de jouets à mâcher et de socialisation.

Un gardien de chien ou une garderie à domicile peut donner à votre chiot l’activité dont il a besoin pendant la journée et vous aider à vous sentir mieux pendant votre absence.

Combien de temps peut-on laisser un chiot seul ? La question est en fait de savoir combien de temps vous pouvez supporter d’être éloigné de votre chiot. Profitez de ces moments privilégiés avec votre nouveau membre de la famille et ne vous sentez pas coupable si vous devez prendre un peu plus de temps libre pour y parvenir.

Partager :