De tous les âges de chiens, les chiots sont ceux qui apprennent le plus vite. Ne vous laissez pas tromper par ces pattes démesurées et cette odeur de nouveau-né si douce : le cerveau du chiot est puissant !

Avec ce gros cerveau dans le petit corps du chiot qui ne demande qu’à apprendre de nouvelles choses, par où commencer ? Par les bases, bien sûr.

Pour la plupart des nouveaux parents de chiots, il est assez facile de faire en sorte que votre chiot plante son derrière sur le sol en position assise solide. Prochain point sur la liste : s’allonger.

Cette astuce est un peu plus compliquée, mais nous l’avons décomposée étape par étape ci-dessous. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une bonne friandise et d’un clic pour commencer.

Première étape : Apprenez à votre chiot à s’asseoir en position debout


Tenez la friandise à la hauteur de la muselière de votre chiot. Il peut même la lécher un peu, mais tenez-la bien pour qu’elle ne vous échappe pas des doigts.
Commencez maintenant à soulever lentement la gâterie vers le haut, assez lentement pour que leur museau reste collé à elle comme un aimant. En remontant leur nez, leur derrière s’abaissera naturellement vers le sol.
Dès que le derrière touche le sol, marquez-le avec le mot “Oui !” ou un cliqueur et relâchez la friandise.
Votre chiot s’est-il mis debout sur ses pattes arrière pour atteindre la friandise au lieu de planter son derrière ? Abaissez votre gâterie et utilisez-la pour appliquer une petite pression afin de l’encourager à se diriger vers le sol avec son arrière-train au lieu de se lever.


Deuxième étape : Apprendre au chiot à s’allonger en position assise

Prenez une autre friandise et tenez-la au même endroit, au niveau du museau de votre chiot, en lui permettant de la lécher s’il le souhaite.
Abaissez lentement votre main au sol pour que leur museau suive. Arrêtez-vous à environ un pouce du sol et tenez votre main/gâterie fermement en place. Alors que votre chiot essaie de trouver comment obtenir cette friandise, la plupart finiront par se mettre à l’idée de baisser leur corps jusqu’au sol.
Lorsqu’il s’allonge, marquez le moment avec le mot “Oui !” ou un clic et lâchez la friandise.
Si votre chiot ne trouve pas la solution tout seul, il est probable qu’il ne sait pas ce que vous voulez. Certains chiots préfèrent s’allonger à plat comme une crêpe et d’autres se courbent comme un point d’interrogation. Vous ne savez peut-être pas encore quelle est la tendance de votre chien, alors essayez ces deux conseils pour voir lequel fonctionne le mieux :

Entraîner le chien à s’allonger à plat


Abaissez la friandise jusqu’au sol assez lentement pour que le museau de votre chiot s’y colle comme un aimant.
Lorsque vous atteignez le sol, tirez lentement la friandise vers vous en traversant le sol de manière à ce que son museau reste toujours en contact avec elle.
Lorsqu’il est à plat, marquez-le d’un “Oui !” ou d’un clic et récompensez-le.

Entraînement au couchage latéral


Abaissez la friandise jusqu’au sol assez lentement pour que le museau de votre chiot s’y colle comme un aimant.
Lorsque vous atteignez le sol, poussez lentement et doucement votre main vers le corps de votre chiot. Il doit courber sa colonne vertébrale pour suivre la friandise et se coucher sur le côté.
Lorsqu’il est complètement au sol, marquez-le d’un “Oui” ou d’un clic et récompensez-le.

Comment apprendre à un chiot à se tenir debout à partir d’une position couchée


Prenez une friandise et tenez-la à la muselière de votre chien.
Tirez-la lentement vers vous en gardant votre main à une hauteur constante du sol (ne levez donc pas votre main vers le ciel).
Pour suivre la friandise, votre chiot devra se lever. Lorsqu’il le fait, marquez-le avec un “Oui !” ou un cliquetis et une récompense.

Cinquième étape : Apprenez au chiot à faire des pompes

Avec une gâterie à la gueule de votre chien, soulevez lentement la gâterie pour qu’il s’assoie. Ensuite, sans relâcher la gâterie, abaissez immédiatement votre gâterie au sol. Lorsqu’ils sont dans un duvet, ne relâchez pas la friandise ! Ramenez-la vers vous pour que votre chiot se tienne debout et la suive. Une fois qu’il est sur ses pattes, marquez-le d’un “Oui” ou d’un clic et récompensez-le. Répétez l’opération au moins cinq fois.
Essayez maintenant de faire la même chose sans la gâterie dans votre main. En gardant vos doigts vides dans la même position, soulevez votre chiot pour vous asseoir, abaissez-le pour le faire descendre, puis redressez-le pour le mettre debout. Marquez d’un “Oui” ou d’un clic et prenez une friandise pour récompenser votre chiot. Répétez l’opération au moins cinq fois.


Vous pouvez maintenant nommer chacune des actions. Dites “Assis” et levez la main. Lorsque votre chien est assis, dites “En bas” et abaissez votre main au sol. Lorsque votre chien se couche, dites “Debout” et tirez votre main vers l’arrière. Lorsqu’il est de nouveau sur ses pattes, marquez “Oui !” ou un cliquetis et prenez une friandise pour récompenser votre chiot.

Partager :