Tout comme un petit enfant, votre chiot aussi doit faire ses besoins. Et s’il n’a pas appris à les faire dans un endroit approprié, alors il pourrait les faire n’importe où dans votre domicile, ce qui n’est guère agréable. Si vous désirez apprendre la propreté à votre chiot, ces quelques astuces et conseils vous aideront.

Observez le comportement de votre chiot et instaurez une routine

Pour apprendre la propreté à votre chiot, il est primordial que vous observiez ses habitudes et ses agissements. Cela vous permettra de déterminer les heures auxquelles il ressent l’envie de faire ses besoins.

Adoptez des heures de sortie stratégiques

D’une manière générale, les chiots ont envie de faire leurs besoins à leur réveilaprès chaque repas et après chaque séance de jeux. Leur apprendre l’hygiène revient donc principalement à anticiper ces moments.

Par conséquent, planifier des promenades à ces moments clés vous permettra de réduire de manière substantielle les incidents de malpropreté. Toutefois, il n’est pas recommandé de sortir votre canin aux heures tardives. En effet, vous risquez de lui apprendre à ne pas se retenir.

Vous pouvez également essayer la litière pour chien à défaut de le sortir par manque de temps. Placez-y un bout de papier ou du tissu sali par lui afin qu’il reconnaisse son odeur et identifie la litière comme un espace à faire ses besoins. Bien sûr, n’oubliez pas de la nettoyer régulièrement.

Suivez une routine stricte

La clé pour apprendre la propreté à un chien ou à un chiot en l’occurrence est d’installer une routine précise. Planifiez soigneusement les heures de repas ainsi que les moments de jeux, puis définissez les heures de sorties en fonction de celles-ci. Si vous constatez une amélioration, alors vous pourrez songer à réduire progressivement les sorties.

Adoptez les bons gestes et ayez les bonnes réactions

Il peut arriver que vous tombiez stupéfait sur des déjections de votre chiot dans votre salon. Dans ce cas, sachez qu’il est inutile de le gronder. Il est même préférable de vous en abstenir, car il ne comprendra pas ce pour quoi vous le punissez. Il pourrait alors devenir craintif. De même, vous devez éviter de fourrer son museau dans ses besoins. Cela ne créera que l’effet inverse de ce que vous recherchez.

En effet, cela l’incitera à les manger la prochaine fois pour éviter d’avoir à faire face à votre colère. En revanche, si vous surprenez votre animal en flagrant délit, dites « NON » fermement pour lui faire comprendre que ce qu’il fait n’est pas bien. Puis, portez-le à l’endroit que vous aurez choisi pour ses besoins ou à sa litière.

Néanmoins, prenez garde à ne pas nettoyer les excréments ou l’urine devant lui, car il pourrait prendre cela pour un jeu. De plus, veillez à bien neutraliser l’odeur lors du nettoyage. Enfin, n’oubliez pas de gratifier votre animal d’une petite friandise s’il fait ses besoins au bon endroit. Faites attention à ne pas en abuser. En général, des caresses suffisent. En procédant ainsi, il assimilera beaucoup plus vite que si vous le punissez de ne l’avoir pas fait.

Comprenez les raisons de malpropreté chez le chiot

Il est très utile de comprendre les raisons qui pourraient être à la base de la malpropreté chez votre chiot. La première est le mauvais apprentissage. Ensuite, il y a le déséquilibre dans la relation maître-chien. Il est primordial d’imposer des règles de vie à la maison à votre chien. À cela s’ajoutent les problèmes de santé ou l’anxiété qui peuvent causer une incontinence, obligeant ainsi votre chiot à se soulager dès qu’il en ressent le besoin.

En somme, apprendre à un chiot à être propre requiert beaucoup de temps, de la patience et une routine quotidienne stricte. Ne le brutalisez pas s’il cède parfois, parce que la phase d’apprentissage et d’adaptation est assez longue. Félicitez-le plutôt s’il fait ses commissions au bon endroit, car tout cela fait partie du processus d’apprentissage.

Partager :